Aquarelle et poésie

Voici un poème que j’ai écrit à l’adolescence et que l’on peut trouver dans mon recueil de poèmes « les poèmes d’amour fleurissent »

La perle blanche

Sur un étang

Couvert de feuilles mortes

Où va le temps

Où il fait en sorte

Que chaque chose

Ait perdu sa couleur

Ait perdu son odeur

Et où les roses

Aient perdu leur cœur

Il reste une perle

Blanche et éclatante

Sous le temps qui déferle

Elle reste étincelante

Le nénuphar des neiges

Délicat et léger

Pris comme dans un piège

Sur cet étang fané.

Et voici ,enfin l’aquarelle qui lui correspond:

la-perle-blanche-nenuphars
« La perle blanche » aquarelle Pascale Coutoux

NB: Si pour Pierre Soulages le noir n’est pas un, pour moi le blanc aussi est pluriel

triptyque2-pierre-soulages
 » Triptyque2″  Pierre Soulages

 

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s