La mer

« Phare et rochers »
Aquarelle 40×30 cm
Pascale Coutoux
« Baie d’Halong
Aquarelle
Pascale Coutoux
Poussières de soleil sur un voilier Aquarelle Pascale coutoux
Poussières de soleil sur un voilier
Aquarelle
Pascale coutoux
"coucher de soleil sur des rochers" aquarelle pascale coutoux
« coucher de soleil sur des rochers »
aquarelle
pascale coutoux
"Etretat" aquarelle pascale Coutoux
« Etretat »
aquarelle
pascale Coutoux
"la vague" aquarelle pascale coutoux
« la vague »
aquarelle
pascale coutoux
"bateaux sur l'eau" aquarelle pascale coutoux
« bateaux sur l’eau »
aquarelle pascale coutoux
le chemin de la plage
« le chemin de la plage » aquarelle Pascale Coutoux

Qu’est ce qui m’a incité à peindre la mer?

D’abord mon histoire familiale. J’ai une sœur installée à La Rochelle depuis quarante ans et depuis tout ce temps j’y vais régulièrement chaque année. J’ai vu la ville grandir et évoluer, le pont de l’île de Ré se construire ainsi que celui de l’île d’Oléron. Le port des Minimes est devenu le plus grand d’Europe et les promenades bordant la mer se sont peu à peu aménagées. Mais cette région de Charente maritime a toujours gardé son caractère doux et sauvage, ses petits ports et ses roses trémières. J’ai toujours aimé les ports et la possibilité de voyage qu’ils évoquent. La mer en Charente maritime reste douce et abritée derrière ses îles.

L’association des artistes du moulin

Quand je suis arrivée dans cette association, le président et les  peintres qui l’ont fondée étaient spécialisés dans la peinture de mer et de bateaux. J’ai tout de suite peint la mer et un bateau en aquarelle, puis ce fut des ciels changeants, des rochers en Bretagne, des maisons bretonnes et des bateaux, toujours des bateaux... L’aquarelle se prête magnifiquement bien à la peinture des ciels changeants , des rochers et de l’écume. C’est en recommençant sans arrêt que j’ai trouvé mon style de « mer« . Non pas la mer tourmentée et charnelle des marins bretons mais plutôt une mer légère, rêvée ou simplement entrevue comme une possibilité d’échappée belle et de retour à l’enfance.Les rochers sont à peine posés sur l’eau qui les recouvre de son voile d’écume. La brume se lève et enveloppe les rivages.

Ce n’est pas la vraie mer

Mes marines ne cherchent pas à rendre la réalité mais plutôt à recréer une mer entrevue autrefois, un matin d’adolescence, avec ses rêves et ses envies de fuite à l’horizon. Certaines personnes m’ont dit être attirées par ces tableaux, sans savoir pourquoi. N’est-ce pas parce qu’ils représentent la part d’enfance et de rêve présente en chacun de nous?

Certains de ces tableaux se trouvent dans ma boutique. N’hésitez pas à aller la visiter.(Il y a deux boutiques internet sur la page.une personnelle et une affiliée à priceminister.)

https://pascalecoutoux.com/boutique/

Si vous ne les trouvez pas contactez-moi avec le formulaire de contact qui est dans ma boutique ou ci-dessous. Je mettrai dans ma boutique ceux que vous me demandez.

Vous pouvez aussi laissez un commentaire sur le blog dans le cadre ci-dessous:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s