paysages d’été

chaine du mont blanc vue d'onnion
chaîne du mont blanc aquarelle pascale coutoux
gentiane
« gentiane au col de la Ramaz »aquarelle pascale coutoux
plaine de joux
aquarelliste à la plaine de Joux aquarelle pascale coutoux
la gouille à Onnion
la gouille à Onnion aquarelle pascale coutoux
"Les Baux de Provence" aquarelle pascale coutoux
« Les Baux de Provence »
aquarelle
pascale coutoux
bords de seine à Andrésy huile sur toile pascale coutoux
bords de seine à Andrésy
huile sur toile
pascale coutoux
"Mont blanc vu de chamonix" aquarelle 30x40 cms pascale coutoux
« Mont blanc vu de chamonix »
aquarelle 30×40 cms
pascale coutoux
"camargue" aquarelle pascale coutoux
« camargue »
aquarelle pascale coutoux

 

"paysage provençal" aquarelle 20x30 cms pascale coutoux
« paysage provençal »
aquarelle 20×30 cms
pascale coutoux
lavande sous le ventoux aquarelle pascale coutoux
lavande sous le ventoux aquarelle pascale coutoux
l'olivier
l’olivier
"le chemin de la plage" aquarelle Pascale Coutoux
« le chemin de la plage »
aquarelle
Pascale Coutoux
le pont picot
« le pont piccot » aquarelle pascale coutoux
le pont picot 2017
Pont Piccot aquarelle pascale coutoux
vignes après l'orage
« vignes après l’orage » aquarelle pascale coutoux
paysage de haute savoie vue sur le praz de lys_o
« paysage de Haute Savoie:vue sur Le Praz de Lys » aquarelle pascale coutoux
20170717_133855
lac vallon aquarelle pascale coutoux

Pourquoi peindre des paysages d’été?

D’abord pour essayer de capter la lumière et la chaleur qui s’en dégagent. Ce n’est pas la lumière froide et pure de la neige ou de la glace des paysages d’hiver, ce n’est pas non plus l’or des feuilles d’automne, ou le pâle soleil du printemps, c’est la lumière dans toute sa splendeur et sa force.

Comment peindre ces paysages d’été?

L’idéal c’est en plein air, la saison s’y prête.L’aquarelle permet de rendre magnifiquement cette lumière d’été grâce aux blancs laissés sur la feuille et aux contrastes avec les ombres plus grises.Ces ombres justement apparaissent nettes et tranchées. La difficulté quand on peint en plein air c’est que ces ombres changent. Il faut donc travailler vite pour capter l’instant et ne pas avoir à inventer les choses qui auront disparues.

L’été c’est la lumière et aussi la couleur.On peut tout se permettre en ce domaine.Le ciel, la nature, tout resplendit.La légèreté subsiste toujours cependant grâce à la lumière qui éclaire et allège les couleurs.Ce que je ressens c’est la joie.

Les difficultés!

Bien sûr qu’il y en a! d’abord saisir cette lumière changeante et ses ombres. Ensuite prendre le temps de faire, même s’il faut aller vite. Cela demande de la concentration et de la ténacité.Ce n’est pas toujours facile de peindre en plein air. Trouver le bon endroit, la bonne position, le bon cadrage, ne pas se laisser déconcentrer par les intrus, parfois désagréables.Mais aussi découvrir des gens qui prennent le temps de regarder et de nous encourager.Certaines personnes découvrent la peinture en nous voyant peindre dehors.C’est leur seul contact avec cet art.

Et au final

Etre fier et heureux de ramener un bout d’été à la maison qui ensoleillera nos murs et nos réveils!

.En attendant, si certains de ces tableaux vous intéressent et que vous ne les trouvez pas dans ma boutique, contactez-moi(formulaire dans ma boutique ou ci-dessous). J’y mettrai ceux que vous me demandez.

https://pascalecoutoux.com/boutique/

 

Vous pouvez aussi laisser un commentaire avec le formulaire ci-dessous.

Une réflexion au sujet de « paysages d’été »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s